/>

Polices, typographies, fonts...

...un choix important !

Lorsque vous créez un titre pour votre composition, le choix de la police est important. Une simple écriture peut évoquer quelque chose de complètement différent selon la manière dont elle est présentée.

Quand on regarde l'image ci-dessus, on voit bien que le message n'est plus vraiment le même, non ?

Voici quelques astuces pour vous aidez à bien choisir !

1- Style

Les polices de caractères se regroupent en plusieurs catégories dont les deux principales sont serif et sans serif. Mais il y en a d'autres, et chaque style correspond à une ambiance, un message :

Sans serif: comme Arial ou Impact, elles expriment plutôt la modernité, la sécurité, elles sont fiables, sans surprise, elles sont faciles à lire même en petit, c'est pour cela qu'elles sont très utilisées sur Internet (et chez les opticiens).

Serif : Ce sont les polices à empattement, comme la Times New Roman ou Garamond, elles sont plus chic, traditionnelles, un peu vintage mais toujours très sérieuses, elles sont souvent utilisées dans les grands journaux.

Dans ces deux styles, les lettres sont suffisamment basiques pour rester lisibles, impossible de se tromper, c’est du standard ! Mais les polices manuscrites, cursives ou même fantaisie, c’est une autre histoire…

Cursives ou script (à la main) utilisées plutôt pour l’expression des sentiments ou de la créativité.

Fantaisies font plus fonction de décoration, pas forcément très lisible, elle font parties intégrante du visuel plus qu’elles n’informe.

2- Les formes

Une font (=police) très ronde avec des pleins et des déliés (variations d’épaisseur), est plutôt associée à une ambiance nature, les courbes sinueuses évoquant dans notre inconscient une liane qui se tortille, un serpent, des branches ou un cours d’eau… La géométrie, les angles seront donc par opposition, plus technologique, industrielle.

3- La police en italique

Dès que les lettres sont penchées en avant, elles évoquent la vitesse. Très utilisés dans des secteurs comme le sport ou l’automobile. A l’opposé, les lettres inclinées vers la gauche évoquent plutôt un ralentissement.

4- Les typographies en diagonale

Si votre texte est incliné, c’est un sentiment de direction, de chemin à prendre que nous ressentons, mais celui-ci sera différent suivant l’angle utilisé :

- Si votre texte monte, (de gauche à droite vers le haut) c’est plutôt la progression, quelque chose de positif, un effort.

- Un texte qui descend c’est un sentiment de chute et on l’utilise plutôt pour exprimer un danger, un interdit. Par exemple, une mention “confidentiel” sera plus percutante écrite comme cela.

5- Textes verticaux

La symbolique est plutôt l'énergie. Malgré tout, il n’est pas d’une lisibilité folle et il est conseillé de l'utiliser sur des mots courts et de le placer proche d’un visuel ou d’un texte explicatif pour être compris. Pour augmenter sa lisibilité on recommande également d'éviter les fonts trop complexes.

6- L’interlettrage

L’interlettrage, c’est cet espace compris entre chaque caractère d’un mot. Souvent, il est augmenté pour les titres. En effet, cela améliore la lisibilité. Attention toutefois à ne pas exagérer !

L’espacement, renforce l’élégance de la police pour un effet plus luxueux. Réduire l'interlettrage, accentue l’originalité et la modernité.

7- Bold ou light

Le nom de la police en lui même est un indice sur la symbolique : Gras, Black, Bold… elles seront utilisées pour ajouter du poids, mettre en avant une information riche. Alors que les polices thin ou light apportent une certaine légèreté, un sentiment d'exception.

8- Alignement et justification

Pour faire simple, les alignements les plus utilisés en mise en page sont au nombre de trois. Trois significations très différentes :


- Centré, c’est officiel, une annonce ou une invitation.
- Aligné à gauche, la forme naturelle de lecture, c’est un témoignage.
- Justifié c’est la rigueur, l’uniformité.

9- CAPITALES ou minuscules ?


- Un texte tout en capitale donnera un sentiment de propreté, de stabilité, de quelque chose d’important.
- L’écriture minuscule est quant à elle associée à quelque chose de fait-main et donne une impression de proximité, un texte plus personnel.



Page précédente : Sens de lecture